Cochrane CollaborationCochrane LibraryCochrane Summaries
English French
CENTRE COCHRANE FRANCAIS

 

Le Centre Cochrane Français traduit tous les mois les résumés des revues publiées par la Cochrane Library. Depuis le 20 novembre, ces résumés sont uniquement disponibles sur le site Cochrane Summaries: http://fr.summaries.cochrane.org/

Nous continuons bien sur l'envoi régulier de nos différentes lettres d'information : médecine générale, kinésithérapie, dermatologie, etc...

Pour toute question, merci de contacter Elise Diard : communication - AT - cochrane.fr

 

Rééducation neuropsychologique pour la sclérose en plaques

Rosti-Otajärvi EM, Hämäläinen PI.
Neuropsychological rehabilitation for multiple sclerosis.
Cochrane Database of Systematic Reviews 2011, Issue 11. Art. No.: CD009131. DOI: 10.1002/14651858.CD009131.pub2

TRADUCTION   ORIGINAL
Date de traduction : 1-12-2011
Responsable traduction : Centre Cochrane Français
Financeurs pour le Canada : Instituts de Recherche en Santé du Canada, Ministère de la Santé et des Services Sociaux du Québec, Fonds de recherche du Québec-Santé et Institut National d'Excellence en Santé et en Services Sociaux; pour la France :  Ministère en charge de la Santé 
  Published : 2011-11-9
Statut :NEW
Rééducation neuropsychologique pour la sclérose en plaques   Neuropsychological rehabilitation for multiple sclerosis
Résumé en langue simplifiée   Plain language summary

Rééducation des dysfonctionnements cognitifs chez les personnes souffrant de sclérose en plaques (SEP)

Récemment, de nouvelles études ont mis en cause la vision historique de la SEP comme une maladie uniquement démyélinisante et établi clairement que les lésions nerveuses étendues (atteinte axonale) et les modifications de la substance grise sont des caractéristiques centrales de la SEP. Cela a souligné le role du dysfonctionnement cognitif comme un des principaux symptômes de la maladie. Les déficits cognitifs sont fréquents dans la SEP, survenant chez environ 50-60 % des patients. Ces déficits peuvent avoir un impact multidimensionnel sur les activités de la vie quotidienne des patients et doivent être pris en compte dans le traitement et le mode de rééducation. La rééducation neuropsychologique vise à 1) réduire les déficits cognitifs ; 2) réduire les effets préjudiciables des troubles cognitifs ; et 3) développer la conscience des patients et leur capacité à prendre les troubles cognitifs en compte dans leur vie quotidienne.

Le but de cette revue était d'évaluer les effets de la rééducation cognitive (neuropsychologique) dans la SEP. Cela a été fait en considérant les effets de la rééducation sur la performance aux tests cognitifs et sur les performances cognitives au quotidien ainsi que sur la dépression, la fatigue, les perturbations de la personnalité et du comportement, l'anxiété et la qualité de vie.

Quatorze études pertinentes impliquant un total de 790 participants (770 patients atteints de SEP et 20 témoins sains) ont été identifiées et incluses dans cette revue. Peu d'éléments ont été trouvés indiquant que la rééducation neuropsychologique diminuait les symptômes cognitifs de la SEP. Cependant, lorsqu'elles étaient analysées individuellement, douze des quatorze études fournissaient quelques éléments en faveur d'effets positifs de la rééducation neuropsychologique. Il a été constaté que l'entraînement cognitif améliorait la performance mnésique, la mémoire de travail et la mémoire visuelle immédiate.

Il convient de noter que la petite taille des échantillons et certaines faiblesses méthodologiques ont diminué la qualité des données. Des études bien conçues et de bonne qualité sont nécessaires afin de rendre les preuves plus solides.  

L'expérience clinique montre que la capacité des patients atteints de SEP à gérer les symptômes cognitifs liés à la maladie peut être favorisée par une rééducation neuropsychologique personnalisée.

 

Rehabilitation for cognitive dysfunctions in persons suffering of Multiple Sclerosis (MS)

Recently, new studies have challenged the historical view of MS merely as a demyelinating disease and made it evident that also widespread lesions of the nerves (axonal damage) and grey matter changes are central features of MS. This has emphasized the role of cognitive dysfunction as one of the core symptoms of the disease. Cognitive deficits are common in MS occurring in about 50-60% of patients. Deficits can have a multidimensional impact on patients' activities of daily living and should be taken into account in the treatment and rehabilitation regimen. Neuropsychological rehabilitation aims at 1) reducing cognitive deficits; 2) reducing the harmful effects of cognitive impairments; and 3) supporting patients' awareness and ability to take cognitive impairments into account in daily living.

The aim of this review was to evaluate the effects of cognitive (neuropsychological) rehabilitation in MS. This was done by considering the effects of rehabilitation on cognitive test performance and everyday cognitive performance as well as on depression, fatigue, personality/behaviour disturbances, anxiety, and quality of life.

Fourteen relevant studies comprising a total of 790 participants (770 MS patients and 20 healthy controls) were identified and included in this review. Low evidence was found that neuropsychological rehabilitation reduces cognitive symptoms in MS, although, when analysed individually, twelve of the fourteen studies showed some evidence of positive effects of neuropsychological rehabilitation. Cognitive training was found to improve memory span, working memory, and immediate visual memory.

It is worth noting that the small sample sizes and some methodological weaknesses reduced the quality of the evidence. To further strengthen the evidence, well-designed high quality studies are needed. 

According to clinical experience, MS patient's ablility to manage with disease-related cognitive symptoms can be promoted by individually planned neuropsychological rehabilitation.

Résumé   Abstract
Contexte   Background

Les déficits cognitifs sont une manifestation fréquente de la sclérose en plaques (SEP) ayant une incidence considérable sur la qualité de vie des patients. L'atténuation des effets préjudiciables de ces déficits doit être un objectif majeur de la recherche et de la pratique médicale concernant la SEP.

 

Cognitive deficits are a common manifestation in multiple sclerosis (MS) and have a wide effect on the patient's quality of life. Alleviation of the harmful effects caused by these deficits should be a major goal of MS research and practice. 

Objectifs   Objectives

Le but de cette revue était d'évaluer les effets de la rééducation neuropsychologique/cognitive dans la SEP en procédant à une revue systématique.

 

The aim of this review was to evaluate the effects of neuropsychological/cognitive rehabilitation in MS by conducting a systematic review.

Stratégie de recherche   Search methods

Une recherche systématique de littérature a été effectuée dans des articles tirés du registre spécialisé du groupe Cochrane sur la SEP (jusqu'à octobre 2010), de revues de médecine factuelle (EBM) (jusqu'à septembre 2010) et de MEDLINE (janvier 1950 à septembre 2010), EMBASE (1974 à septembre 2010), PsycINFO (janvier 1806 à septembre 2010), WEB OF SCIENCE (WOS) (janvier 1986 à septembre 2010) et CINAHL (1982 à septembre 2010), ou identifiés dans les bibliographies de ces articles.

 

A systematic literature search was carried out on reports drawn from Cochrane MS Group Specialised Register (To October 2010), Evidence-based medicine (EBM) reviews (To September 2010), MEDLINE (January 1950 to September 2010), EMBASE (1974 to September 2010), PsycINFO (January 1806 to September 2010), WEB OF SCIENCE (WOS) (January 1986 to September 2010), CINAHL (1982 to September 2010), and identified from the references in these reports.

Critères de sélection   Selection criteria

Ont été inclus des essais contrôlés randomisés (ECR) et quasi-randomisés évaluant les effets de la rééducation neuropsychologique dans la SEP comparé à d'autres interventions ou à l'absence d'intervention, et utilisant les méthodes et les critères de jugement de rééducation neuropsychologique.

 

Randomised Controlled Trials (RCTs) and quasi-randomised trials evaluating the effects of neuropsychological rehabilitation in MS compared to other interventions or no intervention at all and employing neuropsychological rehabilitation methods and outcome measures were included.

Recueil des données et analyse   Data collection and analysis

Deux auteurs ont jugé individuellement la pertinence, le risque de biais et le contenu des études incluses. Les résultats ont été combinés quantitativement dans des méta-analyses selon le type d'intervention : 1) Entraînement cognitif et 2) Entraînement cognitif associé à d'autres méthodes de rééducation neuropsychologique. En outre, la présentation narrative a été choisie pour rendre compte des résultats des études qui ne se prêtaient pas à la méta-analyse.

 

Two review authors individually judged the relevance, risk of bias, and content of the included studies. Results were combined quantitatively with meta-analyses according to the intervention type: 1) Cognitive training and 2) Cognitive training combined with other neuropsychological rehabilitation methods. In addition, narrative presentation was used in reporting the results of those studies which were inappropriate to be included in the meta-analysis.

Résultats principaux   Main results

Quatorze études (770 patients atteints de SEP) remplissaient les critères d'inclusion. Sur la base de ces études, il a été considéré qu’il existait un faible niveau de preuve démontrant que la rééducation neuropsychologique diminuait les symptômes cognitifs de la SEP. Il a été constaté que l'entraînement cognitif améliorait la performance mnésique (différence moyenne standardisée de 0,54 (intervalle de confiance à 95% 0,2 à 0,88 ; P = 0,002)), la mémoire de travail (différence moyenne standardisée de 0,33 (intervalle de confiance à 95% 0,09 à 0,57 ; P = 0,006)) et la mémoire visuelle immédiate (différence moyenne standardisée de 0,32 (intervalle de confiance à 95 % 0,04 à 0,6 ; P = 0,02)). Il n'y avait aucune preuve d'un effet de l'entraînement cognitif associé à d'autres méthodes de rééducation neuropsychologique sur les fonctions cognitives ou émotionnelles. La qualité globale ainsi que la comparabilité des études incluses étaient relativement faibles en raison de limitations méthodologiques et de l'hétérogénéité des critères de jugement. Bien que la plupart des résultats regroupés par une méta-analyses n’étaient pas significatifs, douze des quatorze études fournissaient quelques éléments en faveur d'effets positifs lorsque les études étaient analysées individuellement.

 

Fourteen studies (770 MS patients) fulfilled the inclusion criteria. On the basis of these studies, low level evidence was found that neuropsychological rehabilitation reduces cognitive symptoms in MS. Cognitive training was found to improve memory span (standardised mean difference 0.54 (95% confidence interval 0.2 to 0.88, P = 0.002)), working memory (standardised mean difference 0.33 (95% confidence interval 0.09 to 0.57, P = 0.006)), and immediate visual memory (standardised mean difference 0.32 (95% confidence interval 0.04 to 0.6, P = 0.02)). There was no evidence of an effect of cognitive training combined with other neuropsychological rehabilitation methods on cognitive or emotional functions. The overall quality as well as the comparability of the included studies were relatively low due to methodological limitations and heterogeneity of outcome measures. Although most of the pooled results in the meta-analyses yielded no significant findings, twelve of the fourteen studies showed some evidence of positive effects when the studies were individually analysed.

Conclusions des auteurs   Authors'conclusion

D'après la revue, il existe un faible niveau de preuve concernant les effets positifs de la rééducation neuropsychologique dans la SEP. Les interventions incluses dans la revue étaient hétérogènes. Par conséquent, les conclusions ne peuvent être tirées que des études individuellement. C'est pourquoi, de nouveaux essais risquent de modifier la puissance et la direction de l’effet. Des études bien conçues et de bonne qualité sont nécessaires afin de rendre les preuves plus solides. Dans cette revue systématique figurent des recommandations visant à améliorer la qualité des futures études sur les effets de la rééducation neuropsychologique dans la SEP. 

 

The review indicates low level evidence for the positive effects of neuropsychological rehabilitation in MS. Interventions included in the review were heterogeneous. Consequently, clinical inferences can basically be drawn from single studies. Therefore, new trials may change the strength and direction of the evidence. To further strengthen the evidence, well-designed high quality studies are needed. In this systematic review, recommendations are given for improving the quality of future studies on the effects of neuropsychological rehabilitation in MS. 

 

Groupe d'appartenance : Sclérose en plaques

Sujet(s) associé(s) : Neurologie

 

Cliquez ici pour consulter ce résumé dans sa version original.

 

Dernière modification le vendredi, 25 janvier 2013 14:54


Partenaires -
Financeurs : 
Logo Ministère de la santéIUT_Paris_DescartesEHESPHaute autorité de santéAP-HPInserm
photos © inserm - Patrice Latron

  

Site créé par 4D4Design.fr